Finition

Finition et second œuvre : savoir cerner leurs différences

Entre finition et second œuvre, la différence des travaux à réaliser peut sembler minime. En effet, ce sont deux étapes qui interviennent en fin de projet. Toutefois, il faut d’abord passer par le second œuvre pour arriver à la finition proprement dite. De même, l’ampleur des travaux à réaliser entre ces derniers est différente.

Qu’est-ce que le second œuvre ?

Les étapes de la construction se divisent en général en deux grandes parties qui sont les travaux de gros œuvre et ceux pour le second œuvre. Pour ce dernier, il englobe les réalisations à faire pour embellir les grandes infrastructures, dont l’ossature de la maison. Les travaux de gros œuvre concernent les différentes installations afin d’assurer la stabilité et la solidité de la maison. Les seconds œuvres, quant à eux, englobent surtout les travaux à faire pour que la maison soit confortable. Il s’agit de la plomberie, de l’isolation, de la menuiserie, des revêtements qui vont permettre d’utiliser chaque installation dans une atmosphère agréable. L’aménagement des cloisons pour certaines ou l’installation des escaliers pièces font aussi partie des autres constructions considérées comme seconds œuvres. Ils sont surtout réalisés pour des projets de rénovation de maison. Il y a également l’électricité, la ventilation, la climatisation, etc. qui sont des installations nécessaires pour le confort des résidents en toutes saisons. Il faut noter que les travaux peuvent à la fois être réalisés pour l’intérieur, mais aussi pour l’extérieur de la résidence. La pose de carrelage, la peinture, et autres sont des exemples parfaits de travaux de second œuvre effectués pour l’intérieur et pour l’extérieur. À ce stade, ce sont les professionnels spécialisés dans un domaine concret qui interviennent. Il s’agit entre autres des électriciens, des plombiers, etc. Ils sont considérés comme des travaux de finitions puisqu’ils sont réalisés à la fin du chantier.

Les travaux de finition

Les travaux de finition proprement dite se différencient des constructions de second œuvre par rapport à l’ampleur des réalisations à effectuer. En d’autres termes, il s’agit du travail à faire. Si les travaux de second œuvre nécessitent des compétences spécialisées comme des connaissances en électricité, ce dernier prend en compte uniquement ceux pour parfaire l’esthétique de la maison. La réalisation d’une deuxième couche de peinture peut par exemple faire partie des travaux de finitions. Il peut être d’ailleurs effectué par le propriétaire lui-même selon la quantité de travaux à réaliser. L’objectif des travaux de finitions est d’assurer que chaque installation réalisée marche correctement ou que le visuel soit satisfaisant. Ce sont des travaux définis pour assurer la durabilité de certaines constructions. Certains d’entre eux sont définis après avoir réalisé une évaluation des travaux de second œuvre. Il peut alors ici s’agir de correction de certaines imperfections réalisées dans les constructions. Pour des travaux de second œuvre, le but est de mettre en place les différents systèmes et équipements afin que les propriétaires puissent vivre dans une maison confortable. La différence entre les deux se situe alors par rapport au niveau d’intervention. Les travaux de second œuvre viennent après les gros œuvres et consistent à mettre en place certaines installations. Les finitions sont réalisées après le second œuvre pour assurer que la construction réalisée répond aux exigences du propriétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *